Cette chanson raconte une séparation consécutive à une trahison. Le dialogue final ne répartit pas de façon très claire les propos de l’un ou l’autre personnage. La trahison de la fille est ambigüe et en suggère une autre, celle du garçon, qui n’est pas racontée, mais latente. Cette chanson aborde alors de façon assez fine les difficultés d’un couple immature et l’aspect volage de la jeunesse.

Version 1

J’ai fait l’amour dans un grand Vivarais

Réf. Coirault : 2603 La maîtresse qui a changé d’ami

Réf. AMTA : PCH_a059_01

chantée par Mme Marie-Rose Richaud au Villaret, enregistrée par Pierre Chapuis.

1 - J’ai fait l’amour dans un grand Vivarais (A)

A une fille habillée de violet (B)

2 - Si je l’ai fait’ j’l’ai pas faite longtemps (A)

Car la bougresse avait d’autres amants

3 - Tout aussitôt je me suis transporté (A)

Dans sa chambrett’ pour sa voir sa pensée (B1)

4 - Je lui ai dit mionn’ te souviens-tu (A)

Quand nous étions tous les deux dans ta chambrett’ comme de vrais amoureux ? (B2)

5 - Dans ma chambrett’ je n’ai fait aucun mal (A)

J’ai mon honneur et ma fidélité (B)

Honneur à moi si je l’ai su garder (C)

6 - Si j’ai perdu mon temps dépensé mon argent (A1)

Au cabaret avec tes parents (A2)

J’ai bien passé d’agréables moments (B3)

Cherchez d’autres maîtresses moi j’ai d’autres amants (C1)

La mélodie de cette interprétation est difficile à définir, toute en variantes et surprise. On entend tout de même une cohérence et une parenté avec les autres versions. L’interprète s’attache à l’histoire et sa façon de chanter fait ressortir le conflit entre les deux amoureux.

Version 2

J’ai fait l’amour dedans le Vivarais

Réf. Coirault : 2603 La maîtresse qui a changé d’ami

Réf. AMTA : JD_a055_03

Fiche Jean Dumas : 750

Chanté par Jean-Claude Legat à Charrée et enregistré le 29 juillet 1960 par Jean Dumas

1-J’ai fait l’amour dedans le Vivarais / A une fille habillée de violet (A)

Si je l’ai fait’ j’ai bien perdu mon temps / Car la coquine avait changé d’amant (B)

2-Le sam’di soir l’on me vient annoncer / Que ma maîtresse a changé d’amitiés (A)

Tout aussitôt je m’y z-y suis transporté / Et pour apprendr’ pour apprendr’ sa pensée (B)

3-Bonsoir mionne comment allez-vous ? / Je viens savoir qui sera votre époux (B)

Je viens savoir qui aura votre cœur / Plaignez mes pleurs et calmez mes douleurs (B)

4-Oh va galant ne t’inquiète pas / T’inquiète pas mon cœur n’est pas à toi (A)

Je l’ai promis à un’ autre avant toi / Je l’ai promis à un jeune soldat (B)

Je l’ai promis à un’ autre avant toi / Je l’ai promis à un jeune soldat (B)

5-Oh va la belle si j’avais cru / Que nos amours n’ai[y]ent pas tenues (A)

Je n’aurai pas dépensé six-cent francs / Au cabaret avec toi et tes parents (B)

Je t’l’avais dit plus d’cent-mill’ fois en riant / Tu fais l’amour galant tu perds ton temps (B)

6-Avec[que] toi si j’ai perdu mon temps / J’ai bien passé d’agréables moments (A)

Viendra-t-un jour que l’amour changera / Toi tu m’aim’ras et moi je t’aim’rai pas (B)

7-Que l’amour change ou qu’il ne change pas / Un vieux lourdaud ne m’épousera pas (A)

Un vieux lourdaud n’aura pas le plaisir /De fair’ de moi ce que son cœur désire (B)

8-Mademoiselle qui portez les rubans (A, première mesure)

Qui portez les rubans en couleur mais qui portez les roses sur le front (B)

Et qui portez les roses sur le front / C’sont vos amants qui ont fait ce présent (B)

Cette version présente beaucoup moins de variations, juste des adaptations à des vers plus courts (*) ou plus longs pour lesquels une note est ôtée. Mais la répartition des phrases mélodiques ne suit pas une alternance stricte, certains couplets ayant trois phrases ou répétant la deuxième. Il est possible que le chanteur ne se souvienne pas de la totalité de la chanson et compense avec les secondes phrases dont la montée musicale et la note tenue semblent beaucoup lui plaire.

À l'écoute